Comment bien isoler sa maison par l’extérieur ?

isoler sa maison par l'extérieur

Publié le : 25 janvier 20236 mins de lecture

La clé de la réduction de la consommation d’énergie dans une maison est l’amélioration de l’isolation thermique de celle-ci. Une maison mal isolée laisse la chaleur s’échapper, ce que l’on appelle une perte de chaleur et qui est à l’origine de dépenses énergétiques élevées. Une maison peut être isolée à l’aide de diverses techniques, comme l’isolation des murs extérieurs. L’isolation à Angers requiert toutefois d’identifier le type d’isolation convenable.

Prendre en compte la zone climatique de la maison à isoler

Identifier la zone climatique et la composition du mur est la première étape de l’isolation par l’extérieur. Pour cela, le service d’un professionnel d’isolation extérieure à Angers vous sera indispensable. Cette étape est cruciale, car elle évite les points de condensation de se former à l’intérieur de la couche isolante. Une connaissance précise du climat local est nécessaire lors de l’édification des murs d’une maison. De plus, un changement de matériau peut engendrer un effet négatif sur la dynamique de la bâtisse. Dans d’autres cas, des travaux de rénovation sont nécessaires pour étudier la construction du mur et le reconstruire en prenant en compte les exigences climatiques uniques de la région. Ceci est la mission d’un professionnel, et il est crucial que la maison bénéficie d’une isolation idéale. Il convient de noter que le fait d’entourer la maison d’une isolation sert d’isolation thermique par l’extérieur. En pareil cas, la couche isolante est posée sur les murs extérieurs. Il existe trois approches différentes. La première consiste à ajouter une couche de matériau isolant sur les murs extérieurs, quant à la seconde approche, elle consiste à peindre la façade de la maison avec un matériau isolant et la troisième à construire un double mur. Cliquez sur stonisol.fr pour des amples informations.

Tenir compte des différentes aides en matière de rénovation énergétique

L’isolation par l’extérieur nécessite une dépense importante. Cependant, il existe différentes aides financières qui vous permettent de réaliser vos travaux d’isolation et d’amélioration énergétique sous certaines conditions. Parmi les aides les plus connues, figurent les aides d’Action au Logement, le prêt à taux zéro, le taux de TVA réduit et le chèque énergie. Mais il existe encore d’autres aides fiscales possibles. L’isolation thermique permet d’améliorer le confort intérieur, de prévenir les pertes de chaleur et d’économiser de l’énergie. Ce procédé consiste à placer un isolant entre un mur intérieur et extérieur. Dans la plupart des cas, le mur intérieur porte la couche d’isolant tandis que le mur extérieur sert de revêtement. Grâce à des rondelles dans chaque système d’ancrage pour maintenir l’isolant en place, les deux murs se joignent. De plus, si le mur de parement n’est pas poreux, il est possible de créer un espace d’air entre les deux murs.

Choisir l’isolation avec enduit ou avec bardage

L’isolation avec enduit est facile à mettre en œuvre. Dans les faits, l’isolation est appliquée directement sur les murs extérieurs de la maison à l’aide de mortier-colle ou de chevilles. Les ponts thermiques peuvent être évités en utilisant des chevilles en plastique. Il convient ensuite d’appliquer sur l’isolant une première couche d’enduit de liaison constitué d’un treillis renforcé de fibres de verre. Après avoir appliqué une couche de base pour l’égalisation des murs, une autre couche de plâtre doit être mise pour la finition. Quant à l’isolation avec bardage, cette technique requiert un cadre installé sur le mur extérieur pour servir de support à l’isolant. Ce dernier est protégé contre les intempéries et les agressions extérieures. Le bardage est souvent utilisé, d’où son nom, ainsi qu’une housse de pluie. Il existe des nombreuses finitions de revêtement telles que la terre cuite, la planche, le revêtement traditionnel, le revêtement composite et bien d’autres encore. Il est essentiel de créer une lame d’air entre le revêtement et l’isolant pour permettre à la condensation de s’écouler de l’intérieur.

La réalisation de l’isolation à proprement parler

Au moment de l’installation, vous pouvez utiliser deux couches d’isolant, la deuxième couche faisant office de pare-pluie. Il est possible d’installer l’ossature directement contre le mur ou d’utiliser des pattes d’équerres. Selon la façon dont l’ossature est installée, l’expert devra prendre des mesures de protection. Les ponts thermiques doivent être évités lors de la pose de l’isolation. Pour que l’isolant fonctionne correctement et dure longtemps, vous avez besoin des composants appropriés du système mural. C’est la raison pour laquelle il existe de nombreux éléments tels que le pare-vapeur, le pare-pluie et le pare-air. L’isolation doit être posée de manière à ne pas réduire sa valeur R, et ces couches doivent être placées correctement. Il est également crucial de noter que l’isolation doit être fixée de manière continue et sans pont thermique tout au long des restaurations. De plus, pour une meilleure qualité d’air, une ventilation bien contrôlée et une bonne étanchéité à l’air sont nécessaires. Ces deux éléments sont nécessaires à une bonne isolation des murs extérieurs.

Plan du site